Caisses de vin nature – sélections de 6 bouteilles

Vin nature en bag-in-box bib ou cubi5 bonnes raisons pour boire du vin nature

1- Boire du vin nature pour retrouver le vrai goût du vin

Bag-in-Box vin nature sans sulfite

Le vin nature nous ramène aux sources, nous ouvre aux découvertes, nous évade des goûts standardisés.
Boire du vin (avec modération) est un voyage à travers les régions de France, les domaines viticoles, les traditions. Le vin nature met en relief ces particularités locales en respectant le savoir-faire ancestral et le terroir.

2- Consommer du vin nature, c’est respecter le vigneron et son environnement

Bag-in-Box vin bio et vin natureLes additifs chimiques présents dans le vin “classique” – y compris certains vins bio – dégradent l’environnement et menace la santé des producteurs. Les méthodes traditionnelles de culture du vin nature sont beaucoup plus respectueuses de l’environnement et de la santé. Acheter du vin nature est donc un geste pour une économie plus durable et équitable.

3- Boire du vin nature (avec modération) préserve la santé

Des vignerons engagés

Les excès de sulfites présents dans les vins sont souvent responsables de maux de tête ou de ventre. A long terme, la consommation d’alcool associée aux additifs présents dans la plupart des vins, peut être très nocif pour la santé, et même dangereux.
Le vin nature réduit considérablement les risque du vin sur la santé à condition de respecter des doses modérées.
Boire du vin nature et manger des produits biologiques contribue au bien-vivre qui procure du bonheur et une bonne santé.

4- Le vin nature se partage avec convivialité

Les vins nature

Offrir un verre, ou une bouteille, ou une boite bag-in-box, de vin nature, c’est un geste de partage positif et très sain. Partager du vin nature amène presque toujours à discuter de là où il a été produit, par quel vigneron, dans quelles conditions. Il y a toujours une belle histoire associée au vin nature car la conversion en vin naturel représente des efforts considérables de la part du propriétaire.

5- Le vin nature, pour tous les goûts et toutes les bourses. Surtout en BIB.

Si vous passez aux vins nature revenir en arrière parait difficile. Pour les plus connaisseurs, c’est important de savoir qu’il existe une grande variété de vins nature.

  • tanique ou plutôt léger
  • à boire jeune ou à faire vieillir
  • blanc, rouge ou rosé
  • avec ou sans bulles

Les vins nature sont réputés pour être plus chers que les vins traditionnels. Le prix s’explique par la complexité du processus de production qui offre un rendement moins bon que dans des processus plus industriel. En effet, pour compenser l’effet stabilisateur du souffre, un travail laborieux et pointilleux doit être mis en oeuvre par le vigneron.

Mais les prix des vins nature restent généralement accessibles, notamment en BIB.

Nos amis vignerons traversent une période difficile comme beaucoup d’entre vous. En soutien, nous proposerons chaque semaine une sélection de vins nature issus de petits vignerons. L’occasion pour nous autres confinés de découvertes oenologiques inattendues  !

Fred Goubet

Fondateur, Les Vignerons en boîte

Le débat est parfois clivant lors de dégustations en famille ou entre amis. Sans alimenter de polémique, il existe de très bons vins dans les 3 catégories.

Le vin bio répond à plusieurs labels, présents sur les étiquettes pour attester du caractère bio. Mais cela en fait il pour autant un véritable produit biologique ?

Le vin Bio est-il vraiment bio ?

Historiquement, le caractère bio du vin concernait principalement la culture de la vigne et assez peu la vinification. Depuis quelques années, les règles ont évolué pour limiter l’utilisation de processus et de produits industriels dans la vinification du vin bio. C’est bien mais il faut être pourtant conscient lorsqu’on consomme du vin bio, qu’il peut contenir :

  • des levures industrielles pour favoriser la fermentation.
  • des tanins.
  • des copeaux de bois.
  • du souffre (ou sulfite), particulièrement allergène.
  • d’autres “intrants” bien utiles pour régler l’acidification du vin.

Donc le produit fini que l’on déguste dans son verre n’est pas tout à fait bio. Il répond aux critères exigés par les labels bio tels que Demeter.

Le vin en biodynamie

La démarche de la biodynamie est différente et beaucoup plus contraignante que le bio. Elle repose sur les apports entre la terre et les plantes afin de favoriser la santé et le rendement de la vigne. Cela associé à l’exploitation du calendrier lunaire, les résultats obtenus par la culture en biodynamie est exceptionnels.

Les ajouts en sucre et en sulfites sont bien moindre qu’en vin bio mais restent autorisées à faibles doses.

Le pur vin nature

Le vin nature va encore plus loin en utilisant toutes les techniques traditionnelles – y compris la biodynamie – pour éviter l’apport de processus industriel et d’additifs.

Pour le vin nature, non seulement la vigne est cultivée de manière biologique mais la vinification se fait tout à fait naturellement jusqu’à la mise en bouteille. Pas de machine risquant de “brusquer” le vin originel. Pas de produits additif pour modifier l’acidité ou accélérer la fermentation. Le sulfite est toléré à très faible dose par rapport au vin classique, afin de stabiliser le produit final.

Les doses de souffre / sulfites autorisées

  • Les normes européennes autorise 160 mg/litre de soufre dans un vin classique.
  • Les normes en vin rouge issu de l’Agriculture Biologique indique maximum 100 mg/litre de soufre.
  • Le label Demeter qui certifie l’usage de la biodynamique garantie une dose maximale de 70 mg/litre de soufre.
  • L’Association des Vins Naturels indique un dosage de souffre toléré dans le vin nature de 30 mg/litre de soufre.

Le vin nature n’a pas de label

Contrairement au vin bio ou en biodynamie, le vin nature n’a pas de référentiel pour le définir précisément, comme Demeter ou Bio pour les vins bios.

Dans l’absolu, un vin nature est un vin élaboré sans utilisation de processus industriel ni d’additif chimique dans la plus pure tradition artisanale.

Les points clefs qui distinguent un vin nature

  • Bien-sûr un vin nature est un vin bio, l’inverse n’étant pas souvent vrai.
    La vigne est cultivée selon les règles de la biodynamie, sans pesticide et dans le respect de la terre et de l’environnement.
  • Les techniques industrielles utilisées dans la vinification classique pour accélérer la pasteurisation notamment, sont proscrites.
  • Les vendanges de vin nature se font à la main. Même si cela redevient de plus en plus courant dans la culture bio, les vendanges totalement manuelles ne sont pas garanties pour des vins non nature.
  • Aucun additif chimique n’est toléré à l’exception d’une dose très faible de souffre/sulfite, parfois nécessaire à la stabilisation. Le maximum est de 30mg/l pour le vin nature rouge et 40mg/l pour le vin blanc nature.
  • Les levures nécessaires à la fermentation sont uniquement locales, produites par la baie des raisins.

Ces informations peuvent être consultées de manière beaucoup plus exhaustive sur le site de l’association des vins naturels : http://avn.vin/.

Load More